Nikon Lenswear FR

Être myope, qu’est-ce que ça veut dire ?

Partager

La myopie est un défaut visuel très courant. Elle apparaît généralement pendant l’enfance, ou au début d’adolescence. Elle évolue ensuite, le plus souvent jusqu’au début de l’âge adulte avant de se stabiliser.

Un myope voit principalement flou de loin. Pour corriger la myopie, plusieurs solutions existent, notamment le port de lunettes correctrices dont les verres permettent de voir net de loin, comme de près.

Sommaire

A quoi ressemble un œil myope ?

Au lieu d’être parfaitement rond, l’œil myope est géométriquement trop long ou trop « puissant ». Lorsque la lumière est captée par l’œil, l’image se forme bien avant la rétine au lieu de se former sur celle-ci. Lorsque l’on regarde au loin, l’image perçue est floue.

Résultat : une personne myope voit flou au loin, mais voit très bien de près (sauf dans le cas où il y aurait un autre trouble visuel, comme l’astigmatisme).

Pourquoi est-on myope ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : aujourd’hui 30% des européens sont myopes*. D’ici 2050, on estime qu’un européen sur deux sera myope*!

Pourquoi ?

  • Nous sommes de moins en moins exposés à la lumière naturelle, alors que c’est elle qui joue un rôle moteur dans le bon développement de l’œil ;
  • notre mode de vie actuel, très connecté, nous éloigne encore plus de la lumière naturelle ;
  • nous passons de plus en plus de temps en vision de près ;
  • et l’hérédité.

sont autant de facteurs qui favorisent cette évolution de la myopie en Europe**.

Beaucoup plus rare, la « myopie pathologique » se caractérise par une apparition précoce et une évolution plus longue et plus importante de la myopie. Elle ne touche que 2,7% de la population en France*. Cette « myopie pathologique » est une myopie forte qui peut être associée à des maladies rétiniennes.

Comment savoir qu’on est myope ?

Lorsque l’on devient myope, plusieurs symptômes peuvent vous mettre la puce à l’oreille.

Par exemple :

  • Vous n’arrivez pas ou plus à lire correctement les panneaux de signalisation lorsque vous conduisez ou les noms des rues lorsque vous vous promenez,
  • Lorsque vous voulez voir de loin, vous plissez vos paupières,
  • Vous êtes gênés et éblouis la nuit, par la lumière des lampadaires ou les phares des voitures.

Un enfant myope quant à lui, aura des difficultés à lire le tableau en classe, ou se rapprochera de sa feuille pour dessiner et écrire. N’hésitez pas à consulter l’onglet spécialement dédié à la myopie chez l’enfant pour plus d’informations.

Adulte comme enfant, il n’est parfois pas facile de détecter l’apparition des premiers symptômes. C’est pour cela qu’il est primordial de se rendre chez un ophtalmologiste une fois tous les 2 ou 3 ans selon l’âge.

Le degré de correction

Sur votre ordonnance, vous allez généralement retrouver deux lignes de chiffres (trois si vous êtes presbyte). Vous pourrez ainsi distinguer une ligne pour l’œil droit et une ligne pour l’œil gauche. Vous êtes myope si vous retrouvez le signe – devant le premier chiffre indiqué de chaque ligne.

Il existe différent degrés de myopie.

Si votre ordonnance indique une myopie comprise entre 0 et -3.00 (dioptries), alors on considère qu’elle est faible. Attention, une myopie faible n’exclut pas le port d’une correction visuelle. Parlez-en à votre ophtalmologiste ou votre opticien.

Entre -3.00 et -6.00 (dioptries), on parle de myopie moyenne. Porter des lunettes ou des lentilles améliorera ainsi nettement votre confort visuel au quotidien. Parlez-en à votre ophtalmologiste ou votre opticien Au-delà de -6.00 (dioptries), on parle de forte myopie. Le port d’une correction optique adaptée est donc indispensable à votre sécurité.

Il est primordial pour votre confort de porter une correction optique adaptée. Pensez donc à prendre contact avec votre ophtalmologiste ou votre opticien, il sera en mesure de vous conseiller.

Votre ordonnance indique d’autres informations ? Rendez-vous sur notre page dédiée pour apprendre à la décrypter en détail.

Comment corriger la myopie ?

Chez l’adulte

La solution la plus courante reste le port de lunettes correctrices. Pour ce faire, rendez-vous chez votre opticien , avec votre ordonnance. Il saura quels verres vous conseiller selon votre correction visuelle mais aussi vos besoins et activités personnelles.

Autre solution possible, le port de lentilles. Quel que soit le type de lentilles qui vous est adapté, munissez-vous de votre ordonnance, et rendez-vous chez votre opticien pour plus de conseils personnalisés.

Il est aussi possible de subir une intervention chirurgicale pour corriger la myopie. Si cette solution vous intéresse, parlez-en à votre ophtalmologiste.

Chez l’enfant

Pour corriger la myopie chez un enfant, plusieurs solutions sont envisageables , la plus courante étant de porter des lunettes. Parlez-en à votre ophtalmologiste ou à votre opticien.

Peut-on avoir plusieurs défauts visuels en même temps ?

Votre œil peut tout à fait être à la fois myope et astigmate. La myopie est le résultat d’un œil trop long, alors que l’astigmatisme est un défaut visuel qui résulte d’une déformation de la cornée. Il est donc possible de cumuler ces deux défauts de vision. C’est même assez récurrent en France.

Si vous avez plus de 45 ans, la presbytie peut faire son apparition, même si vous êtes myope. En effet, la myopie résulte d’une déformation de l’œil, la presbytie, elle, est liée à un relâchement progressif du cristallin. Vous pouvez donc être myope (avec ou sans astigmatisme), et presbyte. Pour corriger plusieurs défauts visuels sur un même œil, vous pouvez porter des lunettes dont les verres corrigeront l’ensemble de vos défauts visuels.

*Holden B, Fricke T, Wilson D, et al. Global Prevalence of Myopia and High Myopia and Temporal Trends from 2000 through 2050, American Association of Ophtalmology, 2016
**Bao J, Drobe B, Wang Y, et al. Influence of Near Tasks on Posture in Myopic Chinese Schoolchildren. Optom Vis Sci. 2015 Jun 26.; Childhood refraction: epidemiology, progression, evaluation and a method for correcting ametropia; Journal Français d’Ophtalmologie Volume 27, Issue 8, October 2004, Pages 943-95