Nikon Lenswear FR

Orgelet ou chalazion ?

Partager

Votre paupière est gonflée et rouge ? Elle devient douloureuse ? Votre œil a tendance à larmoyer ? Vous ressentez comme un bouton sur votre paupière ? Il est fort probable que vous ayez un orgelet ou un chalazion.

Orgelet, qu’est-ce que c’est ?

Au bord des paupières se trouvent les cils. A la base de ces cils, on trouve des glandes sébacées, qui produisent une substance lubrifiante, garantissant ainsi la souplesse des cils. Cependant, ces glandes peuvent, pour diverses raisons, subir une infection bactérienne. C’est cette infection qui provoque l’orgelet. Il se manifeste alors par une inflammation et un gonflement rougeâtre du bord de la paupière. Il s’accompagne bien souvent d’un inconfort, et même parfois d’une gêne visuelle. Outre cet inconfort et la gêne qu’il peut causer, l’orgelet n’est pas grave en soi. Il peut par contre être contagieux pour soi-même, c’est-à-dire se propager à l’autre œil, ou bien pour les autres. Pensez donc à ne pas partager vos serviettes de toilettes ou produits de maquillage pour limiter les risques de propagation.

Comment le soigner ?

Généralement, l’orgelet régresse au bout de 2 jours et se résorbe naturellement en moins d’une semaine. Afin d’accélérer sa disparition, on recommande d’effectuer des petits massages de la paupière qui aident alors à libérer le contenu de l’abcès, en l’associant à une pommade antibiotique, prescrite par votre ophtalmologiste.

Chalazion, qu’est-ce que c’est ?

A l’intérieur des paupières, se trouvent des glandes que l’on appelles les  »glandes de Meibomius ». Elles produisent une substance grasse qui se mélange aux larmes pour les épaissir. Parfois, ces glandes se bouchent ou subissent une infection bactérienne. C’est ce qui provoque l’inflammation appelée chalazion. Le chalazion se manifeste alors par une protubérance ou une inflammation rougeâtre de la paupière et s’accompagne d’un inconfort, et même parfois d’une sensation de vision floue, à cause de la pression exercée par le chalazion. Bonne nouvelle, le chalazion n’est pas contagieux. En revanche, il peut évoluer dans le temps et se transformer en kyste ; il est donc conseillé de le traiter rapidement pour stopper son évolution.

Comment le soigner ?

Dès l’apparition des premiers symptômes, on recommande d’effectuer des petits massages de la paupière qui aideront le chalazion à se résorber, en les associant à une pommade antibiotique, prescrite par votre ophtalmologiste. Au bout de quelques semaines, si le chalazion se transforme en kyste, pas de panique. Une petite incision chirurgicale permettra alors de résoudre ce problème.

Orgelet, chalazion, comment faire la différence ?

On confond souvent orgelet et chalazion, car les symptômes et les traitements sont les mêmes. Alors, si vous avez un doute, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre ophtalmologiste.