La sensibilité lumineuse

Partager

La photophobie, ou sensibilité à la lumière, se caractérise par une sensation d’inconfort dans l’œil, généralement causée par la lumière.

Les sources lumineuses telles que le soleil, les lampes fluorescentes et les ampoules incandescentes peuvent toutes causer de l’inconfort et nous inciter à plisser les yeux ou à les fermer. Les maux de tête peuvent également être le signe d’une sensibilité à la lumière.

Les personnes photosensibles peuvent ressentir de I’inconfort en présence d’une lumière très vive. Dans certains cas extrêmes, même une faible quantité de lumière peut être irritante.

Si vous êtes naturellement sensible à la lumière, évitez la lumière vive du soleil et les autres sources d’éclairage intense.

Durant le jour, lorsque vous allez à l’extérieur, portez un chapeau à larges bords et des lunettes solaires qui offrent une protection contre les ultraviolets.

Considérez également le port de verres photochromiques. Les lentilles Transitions® s’adaptent automatiquement aux variations de la luminosité : ils s’assombrissent au contact des UV à l’extérieur et ils retrouvent leur clarté et leur transparence à l’intérieur. Conçu pour protéger vos yeux en bloquant 100 % des rayons UV et en filtrant la lumière bleu-violet¹ à l’intérieur et à l’extérieur.

En plein soleil, portez des lunettes solaires polarisées. Ces lentilles offrent une protection supplémentaire contre l’éblouissement causé par les reflets sur l’eau, le sable, la neige, les routes et les autres surfaces réfléchissantes. Par conséquent, votre perception de l’environnement est très claire, et les couleurs sont vives et bien contrastées.

¹ La lumière bleu-violet se situe entre 400 et 455nm comme indiqué par la norme ISO TR 20772:2018.
² Selon la norme ISO 12312-1, la norme pour les verres polarisés est d’avoir une efficacité de polarisation >78% pour les catégories de verres 2, 3 et 4.