La déficience de la vision des couleurs

Partager

Éprouvez-vous de la difficulté à distinguer le bleu du jaune ou le rouge du vert? Est-ce qu’on vous fait parfois savoir que la couleur que vous pensez voir n’est pas la bonne?

Si c’est le cas, ce sont les principaux symptômes de ce que l’on appelle la déficience de la vision des couleurs, également connue sous le nom de daltonisme.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le daltonisme n’est pas une incapacité à percevoir les couleurs, mais plutôt un défaut de perception des couleurs.

Une personne daltonienne a du mal à distinguer certaines couleurs, comme le bleu du jaune ou le rouge du vert.

Il s’agit d’une condition héréditaire qui touche plus fréquemment les hommes que les femmes. On estime que 8 % des hommes et moins de 1 % des femmes présentent des troubles de perception des couleurs(1).

  • La déficience rouge-vert est la forme la plus courante de daltonisme.
  • Plus rarement, certaines personnes héritent d’un trait qui réduit la faculté de distinguer les teintes bleues des jaunes. Cette déficience bleu-jaune, par contre, touche autant les hommes que les femmes.

Le daltonisme est plus fréquent qu’on le pense! Un homme sur 12 est daltonien tandis que seulement une femme sur 200 en est atteinte. Cela signifie que 95 % des personnes daltoniennes sont des hommes. Parmi les personnes atteintes, 98 % présentent un daltonisme rouge-vert(2).

 

Quelles sont les causes du daltonisme?

colour vision deficiency ishihara test

Le daltonisme est le résultat d’un problème au niveau des pigments de l’œil. Tout au fond du globe oculaire, il existe deux types de cellules rétiniennes qui réagissent à la lumière : les cônes et les bâtonnets. Les cônes contiennent des pigments qui réagissent aux différentes longueurs d’onde de la lumière. Lorsque tous les cônes ont les bons pigments, la vision est bonne. Toutefois, il suffit qu’un seul pigment soit défectueux pour qu’une personne ne perçoive pas adéquatement certaines couleurs.

Devrais-je consulter un optométriste?

woman undergoing ishihara coulour test

Si vous pensez souffrir d’une déficience de la vision des couleurs, demandez l’avis d’un optométriste pour déterminer si des lunettes pour daltoniens peuvent vous convenir. Si votre vision des couleurs a toujours été normale et que vous développez des problèmes de perception des couleurs, vous devriez absolument consulter votre optométriste.

(1) https://preventblindness.org/
(2) Wong, Bang. « Color blindness. » Nature Methods, vol. 8, no. 6, 2011, p. 441. Consulté le 6 août 2020.