La fatigue oculaire ou la fatigue visuelle

Partager

Comprendre la fatigue oculaire

Les yeux ne sont pas différents du corps humain : une activité intense entraîne de la fatigue.

Éprouvez-vous de la fatigue visuelle après l’utilisation d’appareils numériques?
Avez-vous de la difficulté à vous concentrer lorsque vous lisez?
Souffrez-vous à l’occasion d’une vision embrouillée lorsque vous lisez?

Parfois, les problèmes de vision ne sont pas causés par une déficience permanente de l’œil. En effet, certains problèmes sont causés par une utilisation excessive ou prolongée de la vision et entraînent de la fatigue oculaire. La vie moderne est synonyme d’un usage presque ininterrompu du téléphone, de l’ordinateur et d’appareils semblables; cet usage constant endommage les yeux. L’American Optometric Association désigne ce phénomène «le syndrome visuel de l’ordinateur», ou «la fatigue visuelle numérique». Les personnes qui passent quotidiennement deux heures d’affilée ou plus devant un écran sont les plus vulnérables à ce problème.

Le système de mise au point automatique de l’œil dépend d’un effort musculaire pour la vision de près. La fatigue oculaire est avant tout une fatigue musculaire qui survient lorsque l’on a du mal à voir clair en effectuant des activités de près, comme la lecture et l’utilisation d’un dispositif à écran.

Dans certains cas, un problème oculaire sous-jacent, par exemple une vision non corrigée, peut provoquer ou aggraver la fatigue oculaire due à l’ordinateur. Pour atténuer la fatigue oculaire, vous devriez avant tout porter des lentilles ophtalmiques appropriées.

Nikon est un chef de file dans le domaine de la fatigue oculaire en offrant des lentilles qui apaisent les muscles et réduisent la pression tout en limitant l’impact des technologies numériques sur les yeux. Les lentilles Relaxsee donnent du répit au système de mise au point automatique de l’œil.

IDÉE PRÉCONÇUE

Lorsque vous éprouvez un problème de vision, le fait de ne pas porter vos lunettes de temps en temps aide vos yeux à mieux fonctionner. FAUX

En évitant de porter des lunettes, vous forcez les muscles de vos yeux à redoubler d’efforts et cela peut engendrer une fatigue inutile.

La lumière bleue et la fatigue oculaire numérique

  • Combien de temps passez-vous devant les écrans?
  • Comment se protéger les yeux contre la lumière nocive des écrans?

Bien que la lumière soit essentielle pour voir, certaines sources lumineuses peuvent être nocives. Les rayons UV et la lumière bleue sont des composantes naturelles de notre environnement en raison du soleil. Le soleil est en fait la plus importante source de lumière bleue.

pure9

Toutefois, à cause de l’utilisation très répandue des appareils numériques et des éclairages artificiels, la lumière bleue tend à devenir omniprésente dans notre environnement.

En effet, une grande partie des appareils électroniques d’aujourd’hui comportent des écrans DEL rétroéclairés pour améliorer la luminosité et la clarté. Ce type d’éclairage finit donc par exposer nos yeux à la lumière bleue nocive presque toute la journée.

pure3

À court terme : la lumière bleue peut contribuer à la fatigue visuelle(1)(2)(3). Les symptômes incluent notamment une vision floue, des difficultés de focalisation, des yeux secs et irrités, et des douleurs au cou et au dos.

À long terme : la lumière bleue peut être un facteur de risque pour les maladies oculaires normalement liées à l’âge, notamment la dégénérescence maculaire liée à l’âge(4)(5).

Nikon conçoit des solutions de protection contre la lumière bleue qui évoluent à la vitesse de la vie moderne et numérique.

Découvrez Pure Blue UV avec la technologie de purification de la lumière de Nikon. Cette technologie capture la lumière dangereuse invisible que vous ne pouvez pas voir tout en assurant une esthétique sans pareil.

1. Lin j. et al. « short-wavelength light-blocking eyeglasses attenuate symptoms of eye fatigue » iovs – 2017
2. Ide t. et al. « effect of blue light-reducing eye glasses on critical flicker frequency » – 2015 asia- pacific journal of ophthalmology 4: 80-85
3. Isono h. et al. « the effect of blue light on visual fatigue when reading on led-backlit tablet lcds » (2013) proceedings of international display workshops
4. Dawson, et al, local fundus response to blue (led and laser) and infrared (led and la